[THEATRE] Laissez-vous tenter par « Un Coeur de Père »

Samedi dernier, je me suis rendu à 21h30 au Théâtre Clavel pour découvrir le dernier acte de la trilogie « Coeur Sauvage », « Un Coeur de Père » . Cette pièce surprendra tous les spectateurs qui ont déjà vu les 2 premiers actes par sa gravité et sa profondeur. Fini les rires et l’insouciance, Mathan a grandi et doit faire face à des problématiques d’adultes dont l’envie d’enfant.

Un-coeur-de-père-trilogie-benjamin-castaneda-théâtre-clavel

Dans ce nouvel opus, on s’aime, on se déchire, on se reaime … c’est le manège des sentiments amoureux ! Sujet principal de cette pièce, le désir d’enfant chez les couples gays et c’est sans tomber dans le cliché que le thème est abordé.

Mathan et Colin s’aiment depuis trois ans déjà, mais Colin ne peut imaginer sa vie sans enfant. C’est aussi le cas de la mystérieuse Mérédith qui s’immisce dans leur vie. Quel avenir pour un couple d’hommes quand prime l’envie d’être père et où les mènera le choc de leurs désirs ? 

Avec une problématique aussi forte, il fallait un casting à la hauteur et on peut dire qu’une fois encore l’objectif est atteint! En quelques minutes on est emporté dans l’univers de Mathan et on se surprend à détester Mérédith, vouloir « greffer des cojones » à Colin et demander à Mathan de grandir! Lors de ce dernier acte, c’est un drame qui se joue et les rires ont laissé place à la réflexion et ça change un peu du théâtre gay habituel où tout est surjoué ou amplifié. Ici les comédiens sont justes et réussissent à vous faire monter les larmes aux yeux!

Une nouvelle fois un casting 3 étoiles :

bastien

Bastien Gabriel, tout au long des 3 pièces, le comédien fait grandir son personnage de Mathan. Etonnant, il donne l’impression d’évoluer avec lui alors que finalement, il ne s’est écoulé qu’un jour entre chaque acte de la triolgie. Il réussi là un véritable exploit! Dans ce dernier opus, il prouve là qu’il n’excelle pas que dans la comédie mais qu’il peut s’attaquer à tous les styles. Une prestation inattendue par un comédien aussi jeune qui est à saluer et d’ailleurs le public ne s’y trompe pas en lui réservant à chaque fois une ovation digne des plus grands. Bastien Gabriel, un nom à retenir!

rhRaphaël Hidrot, a un CV aussi impressionnant que sa belle gueule. L’interprète de Colin est loin d’être un inconnu puisque vous avez pu notamment le voir dans « Nos Chers Voisins » sur TF1 ou « Fais pas ci, fais pas ça » sur France2. Dans la pièce on est touché par son interprétation de Colin qui doit livrer un combat face à l’administration mais aussi face à Mathan (moins prêt que lui à devenir père) Tantôt exaspérant, tantôt touchant, on ne peut que saluer la performance d’acteur que nous livre là Raphaël!

ct

En acceptant le rôle de Mérédith, Cécile Théodore a pris le risque de se faire détester partoute une salle. Très crédible dans son personnage, elle pourrait vite devenir « la pire amie » de tous les gays de son entourage! Au bord du gouffre, son personnage tente le tout pour le tout pour offrir une meilleure vie à son bébé quitte à s’affranchir de la morale. Si convaincante, sa prise de position invitera chacun à s’interroger face à ses propres limites pour « s’en sortir » ….

Voici un petit teaser qui devrait finir de vous convaincre de vous rendre dès samedi à 21.30 au Théatre Clavel pour découvrir « Coeur de Père » :

Pour clôturer cet article, un dernier petit conseil, n’attendez pas pour acheter vos places car la pièce se termine bientôt et les dernières séances se remplissent très rapidement 😉 http://www.uncoeursauvage-latrilogie.com/

Info Lang2VIP : « Un coeur de père» est la troisième pièce de « Un coeur sauvage – la trilogie ». Trois moments-clés de la vie de Mathan où nous partageons son éducation sentimentale de 17 à 27 ans, de son coming out à son mariage… Les trois pièces se suivent, se complètent, se répondent mais peuvent également se voir séparément et dans le désordre. À chacun de composer son aventure théâtrale… Du jeudi au samedi à 21h30 au Théâtre Clavel et le dimanche 30 mars, la trilogie complète dès 14h.

Laisser un commentaire